Isolation intérieure des rampants :


Nous utilisons l'espace entre chevrons pour créer une lame d'air et évacuer les surchauffes estivales.

Une première couche de fibre de bois haute densité pour créer une première étanchéité à l'air et isoler.

Deux couches croisées de ouate de cellulose haute densité entre montants bois, pour un total de 220 mm.

Pose du frein-vapeur, l’étanchéité est réalisée avec des rubans adhésifs ou de la colle et doit être parfaite.

Lame d'air puis finition en lambris en châtaigner brut.